PORTRAIT CHINOIS ○ Julie Marchal

Bonjour ! :) Qui es‐tu ? 

Peux-tu nous présenter rapidement ton travail et ton univers ?
Bananes et réalité augmentée.

Si tu avais un film à vivre en vrai ?
E.T.

Si tu étais Marty Mcfly et si tu pouvais remonter le temps ?
Je retournerais en 5016 voir où en sont les insectes.

Si tu avais une cause perdue ?
Les insectes.

Si tu avais un kit de survie ?
Bourbon + sirop de sucre + bitter + zeste de citron.

Si tu avais un super pouvoir ?
Faire grandir les plantes en un instant.

Si tu étais un réalisateur documentaire ?
Werner Herzog.

Si tu avais un budget ?
Je ferais construire une ville sous la mer. Non, dans l’espace, non dans les arbres. En fait j’achèterais un Iphone.

Si tu étais une insulte rare et désuète ?
La chienlit.

Si tu avais un dernier souhait avant de mourir ?
Voir Naples, il parait que c’est ce qu’il faut faire.

Si tu étais l’animal sauvage qui sommeille en toi ?
Un lévrier afghan.

Si tu n’avais plus de limite ?
Je vendrais tout, ensuite j’achèterais tout.

Si tu étais un frigo ?
La planète Mars.

Si tu étais l’enfant de deux artistes célèbres ?
Harmony Korine et Chloë Sevigny.

Si tu avais une dernière œuvre à faire ? Quoi avec qui ?
Une mosaïque gigantesque représentant la fin du monde avec les derniers survivants de la Terre – destinée à un peuple extra terrestre qui aurait promis de nous sortir de là – en les attendant, donc.

Si tu avais une clef passe partout ?
J’irais chez Catherine Deneuve pendant son absence mais je ne volerais rien.

Si tu étais le génie de la lampe ?
Je commencerais une thérapie.

Si tu étais au pays imaginaire ?
Je ne m’habillerais plus.

Si tu étais un personnage d’Alice au pays des merveilles ?
Le lapin Blanc.

Si tu étais l’invention du XXIème siècle ?
Mon chat.

Si tu avais une collaboration avec un personnage historique ?
François Mitterrand.

Si tu vivais réellement une oeuvre ?
Le Jardin des Délices de Jérome Bosch.

Si tu étais une question à te poser ?
ue pensent vraiment les chats ?

Propos recueillis par Emma Péquin
Vous pouvez découvrir le travail de Julie Marchal
ici !